Aides directes

Fonds d’aide aux jeunes (FAJ)

Le FAJ a pour but d’apporter une aide financière ponctuelle ou plus durable pour soutenir le projet d’insertion des jeunes ou les aider à faire face à des besoins urgents pour assurer leur subsistance.

Le Département a délégué la gestion administrative et financière, le secrétariat et l’animation du Comité Local d’Attribution (CLA) à  la Mission Locale. Certaines communes apportent leur contribution financière au FAJ. Ces communes sont invitées à participer au comité local d’attribution.
La Mission Locale assure le secrétariat du FAJ, la présentation des dossiers en commission ainsi que la mise en paiement via une régie d’avance, après décision du Département suite à avis du comité local d’attribution.

Allocation Contrat d’Insertion dans la Vie Sociale (CIVIS)

Le Contrat d’Insertion dans la Vie Sociale propose un accompagnement aux jeunes de 16 à 25 ans révolus, en difficulté d’insertion et confrontés à un risque d’exclusion professionnelle.
Ce contrat ouvre la possibilité aux jeunes majeurs de 18 à 25 ans, dont l'absence de ressources risque de compromettre la poursuite de leur parcours d'insertion, de bénéficier d’une allocation.

Le montant maximal de l’allocation CIVIS est 1800 € par an, sans excéder 450 € par mois. Une commission se réunit chaque mois au sein de la Mission Locale pour examiner les demandes instruites par les conseillers-ères et déclencher le versement via l’Agence de Services et Paiement (ASP), organisme payeur.
  
Bourse jeunes mineurs

Les jeunes mineurs ne peuvent bénéficier du FAJD, ni de l’allocation CIVIS. La bourse « jeunes mineurs » financée par le Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Jeunes est indispensable pour soutenir les démarches d’insertion des jeunes qui rencontrent des difficultés importantes (mobilité, achat de vêtements professionnels, cofinancement d’une formation, paiement de droits d’inscription à un concours, hébergement temporaire, etc.).

Bourse mobilité

La bourse mobilité financée par le Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Jeunes est destinée à faciliter l’accès ou le maintien dans l’emploi des jeunes accompagnés dans le dispositif CIVIS ou ayant signé un Emploi d’avenir.

Micro crédit personnel

Les banques sont réticentes à octroyer des prêts aux jeunes aux revenus modestes et irréguliers. Alors, pour financer leurs dépenses, certains jeunes font appel à des crédits à la consommation dont les taux de remboursements les entrainent parfois vers le surendettement.

Le microcrédit instruit par la Mission Locale repose sur les mêmes fondements que le crédit à la consommation. Levier pour l’insertion, ce dispositif permet d’accorder jusqu’à 3000 € avec un taux d’intérêt fixé à 2,9 % par notre partenaire bancaire.